Facebook Instagram Twitter YouTube
En
Aidez-nous à

sensibiliser

L’initiative

Les problèmes de santé mentale peuvent avoir un impact énorme dans toutes les sphères de la vie d’un individu, incluant des conséquences à son travail. Même si dans certains milieux de travail il existe un programme de soutien aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale, cela demeure difficile pour les victimes d’en parler. La maladie mentale représente, pour certains, un sujet que l’on doit taire.

Pour les jeunes, cette stigmatisation peut parfois s’aggraver au cours des études postsecondaires ou lorsqu’ils entrent sur le marché du travail. Ils vivent le rejet au moment même où ils acquièrent leur indépendance et se retrouvent seuls.

big-logo-blackLes statistiques ne mentent pas. Au Canada, chaque année, les coûts associés à la maladie mentale s’élèvent à 51 milliards de dollars. En fait, un Canadien sur cinq sera atteint d’un problème de santé mentale au cours de sa vie.

Le problème est clair, mais aucune solution n’est mise de l’avant.

Si dans notre société nous avons tendance à garder le silence autour de la maladie mentale, les jeunes de Teamsters Canada veulent changer les choses. À travers cette campagne nous voulons dénoncer, nous faire entendre et apporter un changement.

Avec cette campagne, nous voulons sensibiliser les gens sur la problématique de la stigmatisation en milieu de travail, informer et dire haut et fort aux jeunes travailleurs et travailleuses qu’ils ne sont pas seuls.

Nous souhaitons rassembler les personnalités publiques, les décideurs et politiciens. Notre objectif est de rendre obligatoire le soutien à la santé mentale dans tous les milieux de travail.

Nous avons besoin de votre aide. Nous devons agir ensemble. Si nous faisons assez de bruit, ils devront nous écouter! C’est en étant solidaire que nous pouvons changer les choses.

«  Tout le monde en profite quand on bâtit un milieu de travail sain et inclusif. C’est pourquoi on doit rendre obligatoire l’aide et la sensibilisation en santé mentale.  »

François Laporte, président de Teamsters Canada